Global Navigation

Main Navigation

Left Navigation

Content

 
Effets de l’huile de graines de coton sur le rein
lundi 14 août 2006
Afficher une version imprimable de cet article  Enregistrer au format PDF

Rapport annuel de projet-Résumé

Parrainé par Texas Food And Fibers Commission

Projet No. e-98-99-2

Date : 06-01-2000

Titre : Effets de l’huile de graines de coton alimentaire sur le rein

Chercheur : Harold Aukema

Université/Département : Texas Woman’s University / Département de Nutrition.

 Portée :

Plusieurs études ont montré que les aliments à forte teneur en acide linoléique permettent de préserver la fonction rénale chez les animaux. Au cours d’une étude utilisant une forme animale de la maladie kystique des reins, le développement de la maladie rénale a été retardé chez les animaux nourris à l’huile de carthame par rapport aux animaux ayant reçu une alimentation à base d’huile de poisson. Puisque l’huile de graines de coton est riche en acide linoléique, elle peut également favoriser la santé optimale des reins. Aussi bien que la teneur en acides palmitiques de l’huile lui ait donné une image quelque peu ternie par le passé, l’accent mis récemment sur les acides gras mono insaturés donne une meilleure image de l’huile de graines de coton.

 Méthode de recherche :

La première année de projet, des animaux atteints de la maladie rénale ont reçu des rations qui ne différaient qu’au niveau de leur source de lipide alimentaire. Les lipides alimentaires comprenaient de l’huile de graines de coton, un mélange d’huile de graines de coton et de cacahuètes, de la graisse de bœuf, de l’huile de palme, de l’huile de soja (source lipidique utilisée dans l’alimentation des rongeurs de laboratoire à l’American Institute of Nutrition) ou de l’huile de poisson. L’animal utilisé était une souris atteinte de la malade kystique des reins. Il s’agit d’un bon modèle de maladie rénale, et on espérait que les effets de ce régime sur le rein seraient plus appréciables en utilisant ce model. Au cours de la deuxième année d’étude, utilisant une autre maladie rénale d’animal, les animaux recevaient des aliments contenant de l’huile de poisson, de l’huile de soja ou de l’huile de graines de coton.

 Résultats :

Les résultats de l’étude montrent que les aliments à base d’huile de graines de coton peuvent, à la fois, retarder la progression de la maladie rénale et prévenir la stéatose hépatique par rapport aux autres aliments utilisés au cours de cette étude (huile de poisson, huile de soja, huile de palme et graisse de bœuf.) Les autres aliments augmentent le poids du rein (ce qui indique l’accroissement de la progression de la maladie) ou celui du foie (indiquant éventuellement la stéatose hépatique) par rapport aux aliments contenant de l’huile de graines de coton. Les résultats de la deuxième étude indiquent qu’alors que l’huile de poisson retarde l’évolution de la maladie par rapport à l’huile de graines de coton et de soja, elle accroît le poids du foie avec plus de possibilités de contribuer à la stéatose hépatique chez ces animaux. Les études montrent qu’il faut utiliser plus d’un animal avant de tirer des conclusions concernant les avantages ou les risques potentiels d’un aliment fonctionnel ou nutraceutique pour la santé.

 Avantages :

Les résultats indiquent l’avantage possible à inclure l’huile de graines de coton dans l’aliment en cas d’évolution de la maladie rénale. Ce projet a, donc, des effets directs sur les producteurs de coton du Texas. Les producteurs agricoles peuvent tirer avantage de l’utilisation accrue de l’huile de graine de coton pendant que les utilisateurs de l’huile de graines de coton peuvent bénéficier d’une régression de la maladie rénale.

 Complément de recherche :

Ces études montrent que d’autres recherches plus approfondies sur les avantages potentiels de l’huile de graine de coton pour la santé seront menées. D’autres études pour tenter de comprendre les mécanismes qui sous-tendent les effets alimentaires de l’huile de graine de coton sur le rein seront utiles dans la compréhension des avantages potentiels de l’huile de graines de coton sur la santé du rein.

National Cottonseed Products Association

Sidebar

Footer